Randonnée & trail
Lifestyle, Running

5 bonnes raisons de (ne pas) se mettre au trail

Le trail, c’est de la course à pied en nature, en montagne, sur sentiers (plus ou moins large). Le trail, ce n’est pour autant pas à confondre avec de la rando ! Oui on marche parfois, bien que ça étonne plus d’un coureur sur route, mais quand tu dois utiliser une chaîne ou une échelle pour passer un bout de sentier … difficile de courir non ? (sans parler des côtes au pourcentage inexprimable).

Le trail, c’est tellement dans l’air du temps, que même Femme Actuelle en parle ! Un sport qu’il est bon de pratiquer pour se reconnecter à la nature, oublier le chrono et se prendre pour un.e aventurier.ère … Oui mais le trail ce n’est pas seulement de la nature et de la joie, c’est aussi une multitudes d’autres choses, et on en parle juste là.

Se mettre au trail, bonne ou mauvaise idée ?

1. Pour la reconnexion à la nature

View this post on Instagram

|| LA TOURNETTE ⛰ • 13,7 km • 1249D+ 📈• 3h31 💥. . Et +4,7 km de rab en footing 😅. De quoi finir cette première semaine de prépa pour l’Ultra @hariaextreme en beauté 💪🏼🔥. . 60 km au compteur, beaucoup de kiff, une tonne de niak et d’envie 🤙🏼. . Des envies de montagne aussi, au point de partir dans la nuit pour commencer à crapahuter au début du jour 🌄💕. Un vrai régal, beaucoup de sueur, pas trop de « putain » (pour une fois 🤭), et un test des Cascadia 14 de @brooksrunningfr plutôt concluant 👌🏼. . 👉🏻Et vous votre dimanche il était comment ?. . . #parcourirautrement #annecylake #annecymountains @welcometoannecy @hautesavoie_dep74 @savoiemontblanc #runhappyteam #runhappyteamfr #savoiemontblanc #hautesavoie #naturelovers #liveauthentic #thecreative #livefolk #mountainlove #instamountain #trailrunning #trailrunner #ultratrail #runtoinspire #instarunfrance #runningtherapy #runlikeagirl #makewavesmovemountains #dubndiducrew #teamActivre

A post shared by Camille B. (@camillecourtenvert) on

Elle est indéniable ! On se sent si petit et vivant lorsqu’on court en montagne, il y a un sentiment de liberté qui nous assaille … et ces mouches aussi, ces ronces, et sans parler de cette… oui la branche que tu n’as pas vu et qui vient de te fouetter le visage ! La reconnexion est TOTALE, alors la nature vaut mieux l’aimer et ne pas crier à la moindre abeille (moi je ne crie pas, je ferme la bouche, les yeux, et j’arrête de bouger).

2. Pour avoir un corps de rêve

View this post on Instagram

|| Trail Ste-Victoire ⛰ 60km-3000D+ 🔥🎉.. . Bordel, je l’ai fait 😭❤️ ! 11h37 de putain d’effort 🔥Ça me tenait tellement à coeur de prendre ma revanche ... l’an dernier quand j’ai dû m’arrêter pour blessure, je n’ai jamais autant pleurer pour une course. C’était un sentiment horrible, et j’avais BESOIN de prendre ma revanche avant de continuer à progresser 💪🏼.. . On a eu de la pluie, du soleil, du vent, de la boue, de la grêle, de l’escalade, j’ai frôlé l’hypo, fait 2 belles gamelles, j’ai eu envie de pleurer, mais j’ai aussi surtout KIFFÉ🤩.. . Je savoure ma victoire dans un demi coma de meuf qui a tout donné jusqu’à ses tripes et je vous raconte tout 🙏🏻. Merci déjà pour la tonne de MP, c’est fou 😍.. . . . . . . #trailsaintevictoire #parcourirautrement #runstoppable #igrunneuses #moveyour🍑 #trailentreelles #neverstoprunning #runningmotivation #runninggirl #runhard #worldrunners #trailrunning #racer #iloverunning #girlslove2run #raceday #runparis #runlikeagirl #strava #trailrunninglife #makewavesmovemountains #runhappyteam #raceready #createyourmove✨ #runneuse

A post shared by Camille B. (@camillecourtenvert) on

Avec la dépense calorique engendrée par la pratique du trail, il se peut que vous vous tailliez un corps de rêve en très peu de temps … eh non ! Pas touche au saucisson au ravito, on a dit « corps de rêve » !
Ah oui ! Tu te souviens de la branche qui t’a fouetté le visage au paragraphe précédent ? Eh bien dis-toi que c’est ni la première, ni la dernière, et que tu vas te faire fouette et griffer de partout assez régulièrement. Tes jambes vont prendre leur compte, et encore, je te parle même pas des fois où ce vilain copain le caillou te fera faire un petit vol plané en avant … alors ce « summer body » on en dit quoi ?

3. Pour oublier le chrono

View this post on Instagram

|| Trail de Cublize 🌾 • 23 km • 900 D+ ⛰ • 2h55 • 12ème SEF 🔥• du ventriglisse 💩.. . Quitte à recevoir @greenrhapsody pour le week-end, autant faire ce qu’on aime ... c’est-à-dire du trail ! Était-ce une bonne idée ? Mmh vu notre motivation au réveil, on en a douté 😅.. . Finalement, on s’est bien amusé sur cette petite course de campagne lyonnaise ! Surtout moi, avec mon essai de ventriglisse (comprendre « je me suis vautrée et j’ai glissé sur plusieurs mètres ») 🤪.. . Un parcours plutôt vallonné, pleins de relance 📈📉, une bonne dose de chaleur 🥵, un plouf au Lac des Sapins 🌲💦, et voilà de quoi reprendre une nouvelle semaine bien décalquée 😃 (ah non, faut dire que ça recharge les batteries 🙄).. . Et vous, vous avez fait quoi de votre week-end ?.. . . 📸 @greenrhapsody . . . . #ParcourirAutrement @auvergnerhonealpes.tourisme @region_auvergnerhonealpes @auvergne.rhonealpes . . . . #raceready #readytorace #trailrunninglife #mountainview #womenwhoexplore #trailrunning #rhonetourisme #teamActivre #outdoorlife #greatoutdoors #outdoorsgirl #makewavesmovemountains #runhappyteam #outdoors #trailrunningviews #dubndiducrew #neverstoprunning #rhonealpes #mountainslovers #getoutside #runhappyteamfr #worldrunners #keepitwild #raceday

A post shared by Camille B. (@camillecourtenvert) on

Qu’on arrête tout de suite cette croyance ! Tant sur route que sur sentiers, il y a des coureurs qui courent pour leur vie (ou pour boire plus vite leur bière de finisher), et il y en a qui courent pour le plaisir de courir. Alors oui, tu verras des trailers ne pas bouger d’un iota dans un single, même en leur criant « gauche ! » dans les oreilles, parce qu’il y a un classement en trail aussi !
Pour autant, la relation au temps est certes TRÈS différente ; on est pas sur le même effort et il est impossible (je crois) d’être régulier comme il le faudrait sur un marathon par exemple.

4. Pour acheter encore plus d’équipements

View this post on Instagram

|| #RACEREADY : 60km Ste-Victoire I’m coming 👊🏻🔥.. . Mon #racepack comme on dit, pas complet, mais qui résume bien ce qui m’attend : un short jamais mis #tetedelinotte , un coupe-vent Gore-Tex @thenorthfaceuk ⛈, et des ravito compote 🍎.. . J’ai la boule au ventre, la peur et l’envie✨ une sensation que j’adore, même si elle nécessite que je me mette dans ma bulle... . Pas sûr de partager en storie, tout se fera au feeling, alors on se dit à demain soir 👋🏼.. . PS : merci pour tous vos messages & commentaires 🙏🏻❤️.. . . . . . #parcourirautrement #moveyour🍑 #dubndiducrew #runningmotivation #runninggirl #trailrunninggirl #runtheworld #trailrunning #trailrunners #iloverunning #girlslove2run #runplanet #runparis #runhappyteamfr #trailrunninglife #bib #makewavesmovemountains #runhappyteam #raceday #createyourmove✨ #raceready #runtoinspire #picoftheday #runtherapy #bloodsweatanddata

A post shared by Camille B. (@camillecourtenvert) on

Ah la nature, la simplicité des choses simples, le sac de trail, la jupette avec short de compression, les batôns, la sacoche pour les bâtons, les flasques, la ceinture pour les flasques supplémentaires, la visière, le sifflet, la couverture de survie, et la bouffe, elle est où la bouffe ?
En trail, tu seras sur-équipé comme jamais ou tu ne seras pas. Mis à part les premiers qui courent avec leur short et sans slip (trop lourd), tu vas pouvoir goûter à la joie de te rajouter quelques kilos sur les épaules pour le départ. Mais un conseil, même si tu veux te la jouer minimaliste, pense à de l’eau et une barre énergétique, à moins de vouloir te la jouer à la Man versus Wild entre deux ravitos trop éloignés.

5. Pour se dépasser, seul.e au monde

Te dépasser, il n’y a pas de doutes. Le trail puise dans ta force physique et mentale. Tu vas ravaler tes larmes, lâcher quelques grossièretés, et oublier ta dignité par moment. Tu seras une nouvelle personne… mais pas dis que tu sois seul.e au monde si tu choisis de faire les mêmes courses que tout le monde ! Je te laisse voir le sujet polémique 2019 juste ici 😉

5 raisons trail

Si après tout ça, tu es encore plus enthousiaste à l’idée de faire du trail, bienvenue dans le club des fous du sentiers. A toi les réveils matinaux (au milieu de la nuit), les courses qui durent des heures voir des jours pour les plus fous d’entre nous… tu es encore là ? Ah ça doit être la motivation de la bière fraîche à l’arrivée dans ce cas !

Mais trève de plaisanterie, le trail est un sport que j’affectionne plus que tout, qui m’a fait découvrir des paysages somptueux, que je n’aurais jamais traversé autrement. Il m’en a fait voir de toutes les couleurs et de toutes les hypos. J’ai chuté si souvent que j’ai refait la déco de mes genoux pour le restant de ma vie. J’ai eu le menton arc-en-ciel, et j’ai pleuré sans larmes tellement l’effort m’avait tout pris. En résumé : je ne me suis jamais autant sentie vivante qu’en faisant du trail.

Et bonne nouvelle, il y a de la place pour tout le monde, et c’est une magnifique façon de …

(Par)courir le monde autrement !

Camille Courtenvert

2 réflexions au sujet de “5 bonnes raisons de (ne pas) se mettre au trail”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s