Voyages

Bienvenue à La Réunion !

Voilà un moment que je voulais revenir sur le magnifique voyage que j’ai fait cette année : La Réunion ! C’est un voyage que j’attendais depuis novembre 2018, moment où j’avais gagné deux billets A/R pour cette destination qui me faisait rêver depuis si longtemps.

Pour moi La Réunion rime avec nature, randonnée, et Diagonale des Fous. Une île exotique où la vie est douce et plus simple. Voilà l’idée que j’en avais. Et ce voyage a été loin de décevoir mes espérances.

IMG_0579

Voyage à La Réunion en avril / mai

Je suis partie avec mon frère qui me parlait de La Réunion depuis longtemps. Il a des amis qui vivent là-bas, et c’était l’occasion d’aller les voir. C’était aussi mon premier voyage rien qu’entre frère et sœur, et bien que nous n’avons pas toujours les mêmes envies, nous avions réussi à nous entendre sur un programme global. Rien de très construit si ce n’est un trail et une randonnée en itinérance pour moi.

Le vol avec Air Austral

Peut-être est-ce parce que je me faisais une autre idée des vols longs courriers, mais les places n’étaient pas très grandes en classe économique (du moins pas pour des personnes d’1m80 ou plus). Ce sont des vols de nuit, mais ne vous attendez pas à beaucoup dormir.

Pour autant, le personnel a été adorable, et les repas servis étaient assez bons.

Rejoindre une autre ville que Saint-Denis

En atterrissant à Saint-Denis, les transports en communs sont très faciles à comprendre pour rejoindre la ville littorale souhaitée. Il faudra juste s’armer de patience (du moins, à la période où nous sommes venus il n’y avait un bus que toutes les 45min-1h), et profiter des paysages pendant le trajet.

D’autres liaisons plus locales peuvent vous emmener un peu partout sur l’île si besoin. Mais encore une fois, la récurrence des bus est assez relative.

Petite Île, le point de chute rêvé !

L’île m’a séduite dès les premiers instants, dans sa chaleur lente, ses sourires, sa détente inébranlable, comme si la pression n’existait pas, ici, dans l’océan indien. Et comment oublier sa gentillesse, et surtout celles de nos hôtes. Au risque de spoiler cet écrit ; notre voyage n’aurait pas été le même si nous n’avions pas été accueillis par eux ! Si vous avez l’occasion de dormir chez l’habitant, ou chez des proches, je suis certaine que vous vivrez une expérience mille fois plus intensément réunionnaise.

Ce j’ai adoré à La Réunion

L’île de La Réunion tira sa beauté tant de ses paysages que de ses habitants ! D’ailleurs, plus que les nombreux endroits aussi sublimes l’un que l’autre, ce qu’il faut découvrir c’est la vie locale ; apéros, rhum, cari, rougail, snacks de bord de plage, ces kiosques pour pique-niquer … On vit et on se réunit en extérieur, en famille et entre amis. Les Réunionnais s’installent même parfois toute la journée dans des kiosques pour profiter du grand air !

C’est ce mode de vie, beaucoup plus proche de la nature et des plaisirs simples, qui m’a séduite. Les paysages grandioses sont la jolie cerise sur le gâteau, un plaisir des yeux dont on ne se lasse pas, quelque soit la météo.

En vrac, voici les meilleurs endroits à voir dans le sud de l’île :

  • point de vue de Manapany
  • plage de Grande Anse et la vue depuis le Piton Grande Anse
  • le marché couvert de Saint-Pierre
  • les temples Tamoul (hindou) de Saint-Pierre
  • le marché de Saint-Paul (un peu plus touristique mais très grand et avec beaucoup de stands pour manger, notamment des sorbets minute).
  • le Souffleur vers Piton Saint-Leu : les vagues sont aspirées dans la roche noire et « recrachées » par des cavités avec un grand bruit, un peu comme un geyser
  • le Cap Méchant au coucher du soleil
  • la coulée de lave de 2007 (sur la route après Saint-Philippe)
  • la cascade Langevin

Le trail du Volcan

Si je n’avais pas organisé grand-chose pour ce voyage, le trail du Volcan a à peine échappé à la règle ; mis à part le dossard je n’avais rien prévu ! C’est donc avec une location de dernière minute et un départ après moins de 4h de sommeil (l’apéro ayant été tardif), que je me suis rendue toute seule et un peu endormie au lieu de départ à la Plaine des Cafres.

Faire un trail ou une course pendant ses vacances, c’est une façon formidable de découvrir de nouveaux paysages qu’on aurait pas pu voir autrement ! J’ai un souvenir ému de ce que j’ai pu voir pendant ce trail, et je vous raconte tout ici.

IMG_6841

Idée de randonnée sur 3 jours avec nuits en refuge

Je n’envisageais pas de venir à la Réunion sans faire une randonnée ! Et puisque je suis une adepte des treks sur plusieurs jours, un tour dans les cirques s’imposait… seulement en 3 jours, je n’ai pas trouvé d’itinéraire tout fait me convenant. C’est donc en combinant différentes sources que j’ai fini par me concocter l’itinéraire parfait pour 3 jours intense autour de Mafate, Cilaos et le Piton des Neiges.

Pour des soucis de logistique et pour voyager le plus léger possible, j’ai fait le choix de dormir en refuge. J’ai ainsi pu découvrir une jolie pépite dont je vous parle juste en dessous !

Départ du Maïdo :

C’est dans le brouillard et sous la pluie que je prends le départ du point de vue du Maïdo. Le temps couvert donne une ambiance mystique à la descente vertigineuse qui m’attend. Puis d’un coup, c’est la révélation : sous les nuages, j’ai une vue sublime sur le cirque de Mafate ! Un vrai bonheur !

IMG_7069

Roche Plate – Marla :

La randonnée se poursuit, et malgré mon départ tardif, je double les portions habituelles, traversant Roche Plate rapidement, avant de remonter sur Marla. Etant partie avec peu de préparatifs, je m’étais fiée au temps donné par Google Maps, avec une marge … insuffisante ! Sur les panneaux de randonnée, le trajet Maïdo – Roche Plate est indiqué à 2h30, et la portion Roche Plate – Marla en 5h30, bien loin des 4h30 indiqué sur le GPS.

Pour autant, en pressant le pas et en courant dans les descentes (en chaussures de randonnée), je suis arrivée entre chien et loup à la Miellerie de Marla où j’ai été accueillie chaleureusement (en moins de 4h30 donc).

IMG_7090

Miellerie de Marla :

Mention spéciale pour ce refuge. Bien que j’en ai pas testé d’autres sur Marla, les très bons avis m’y ont fait venir, et je ne regrette ABSOLUMENT pas ! Entre la décoration en bois du chalet avec les dortoirs et la salle de bain, l’eau chaude des douches très agréable, et le repas réellement délicieux (avec une attention toute particulière pour ma demande végétarienne). Les produits sont au maximum locaux, cultivés dans le potager, tout est fait maison, y compris le rhum arrangé ! J’ai passé un agréable moment entre jeux de sociétés et discussion sur la nature avec l’hôte.

Marla – Cilaos :

Je repars à la première heure le lendemain matin ; quelques heures de marches et une part de gâteau à la patate douce en guise de petit déjeuner. La traversée de l’îlet de Marla donne à voir la douceur de vivre qu’il y règne. J’y serais bien restée un peu plus, mais la montée du col de Taïbit m’attend ! Mais elle n’est pas de tout repos : raide, avec des espèces de marche très hautes !

IMG_7235

En descendant du col du Taïbit, je m’arrête à un snack à l’îlet des Salazes pour boire une infusion « descendante ». De nombreux randonneurs s’y arrête en montant ou descendant, et comme partout ailleurs, l’ambiance est chaleureuse !

IMG_7341

Arrivée au croisement avec la route, je croise une voiture amenant des randonneurs partant en sens inverse du mien. Le monsieur me voyant descendre en suivant la route, me propose gentiment de monter dans sa voiture vu que nous allons dans la même direction.

Cilaos – Refuge du Piton des Neiges :

A Cilaos, je me pose à un snack au bord du lac artificiel pour manger un gratin de chouchou en attendant une amie qui redescend du Piton des Neiges. Une petite pause nécessaire avant d’attaquer la montée par le bloc de 7,5km et 1270+ ! Une sacrée montée assez éprouvante d’un peu plus de 3h, pour arriver encore une fois juste avant la nuit.

Le refuge du Piton des Neiges n’est pas des plus accueillants, ni très chaud d’ailleurs. Bien heureusement, j’ai mon sac de couchage Sea to Summit ! Très léger et très très chaud en même temps, il me sera bien plus utile que prévu au-dessus de 2 000 m d’habitude.

Montée au Piton des Neiges :

La nuit est bien courte, mais c’est pour la bonne cause. Quasiment tous les randonneurs du refuge, frontale en place, marchent dans les pas les uns des autres. De nombreuses petites lumières illuminent le chemin, c’est assez irréel.

La montée est rude, encore une fois, et le froid mordant. Mais le jeu en vaut la chandelle ; quand on arrive en haut et qu’on voit le soleil se lever à travers les nuages, le spectacle est incroyable ! Certains s’exclament, d’autres prennent des photos, mais les sourires sont sur tous les visages. L’émotion est telle que je n’ai pas envie que ce moment s’arrête !

IMG_7434IMG_7443

Malheureusement, il faut bien finir par redescendre ! Et ce n’est pas la plus facile des descentes, surtout avec des courbatures pleins les jambes de ces 3 jours de randonnée très active. Mais la récompense m’attend à Cilaos sous le nom de bière fraîche, gratiné et amis:)

Autres idées de randonnée :

– Cascade du Langevin : accessible à tous, la randonnée pour aller à la cascade du Langevin donne à voir une superbe chute d’eau.

– Cap Jaune : au départ de la Marine Vincendo, 30 min de marche le long du sentier littoral vous mèneront jusqu’au Cap Jaune. Le retour se fera par le même chemin.

– Plaine des sables et cratères : possibilité de monter en voiture jusqu’au pas de Bellecombe si vous avez une bonne voiture. Du pas de Bellecombe, départ de randonnée vers le Piton de la Fournaise (mais la vue du pas de Bellecombe est très belle aussi). Plus bas, vous pouvez vous arrêtez dans des kiosques pour pique-niquer … ambiance planète mars assurée !

Impossible de ne pas …

(Par)courir La Réunion autrement !

Camille Courtenvert

1 réflexion au sujet de “Bienvenue à La Réunion !”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s